Actualités
Presse
Lifestyle
Events
Mode
Bensimon ®, L'E-Shop!

UN ESPACE AUX FRONTIÈRES
DE LA MODE ET DU DESIGN
Imaginé par Stéphane Riolet, l’architecte de la maison, le lieu affiche une façade résolument moderne et son aménagement intérieur post-moderniste a la vocation de valoriser le produit. Le sol recouvert d’une pierre très claire fait écho aux murs habillés de bois, et laisse déployer une gamme de couleurs vitaminées qui sont l’ ADN de la marque. Pas d’ostentatoire ni d’accumulation, le produit se suffit à lui-même.
Véritable exercice de style, c’est un lieu très personnel où Serge Bensimon lie sa passion pour les arts et le design avec sa petite tennis, symbole de son succès construit année après année. Cet écrin si original est aussi pensé, comme un objet de transmission, immédiatement exportable par nos partenaires à l’étranger, compréhensible par nos collaborateurs, totalement lisible par les afficionados de la marque. Régulièrement, Serge Bensimon rythmera cette nouvelle vitrine d’événements divers, invitations à la création, et rendra hommage au produit qui l’a propulsé il y a quelques années dans le monde de la mode.
Mercredi dernier, nous avons inauguré la boutique dans les règles de l’art ! Expositions des tennis customisées par le Village Des Créateurs et DIY de l’iconique tennis avec un motif que nous avions crée spécialement pour Løv Organic. D’ailleurs on vous apprends à le faire juste ici. Vous verrez c’est plus simple qu’il n’y parait ! Les jus des fruits Alain Millliat étaient encore une fois au RDV pour notre plus grand bonheur !
Retour en images.

 
Merci à toute l’équipe de Løv Organic, Alain Milliat et le Village des Créateurs !
L’adresse de la boutique : 78 rue Jean Jacques Rousseau, 75001 Paris 

Et voilà l’interview tant attendue de Laure avec la deuxième série de photos
 
Pourquoi as-tu voulu devenir photographe ? 

 J’ai grandi dans une famille très créative. Ma mère a fait une école d’art quand j’étais petite et mon père a fait une école de photographie en Suisse quand il avait la vingtaine. Il y avait toujours de la peinture, du jardinage, de la photographie autour de moi. De mon côté français, mes grands-parents étaient tisserands et artistes, et je pense que l’on m’a appris très tôt la valeur créative de la vie. J’ai appris à dessiner et à peindre assez jeune mais quand j’ai eu mon premier appareil photo, le fait d’être capable de représenter un sentiment ou un instant immédiatement, m’a fait tomber amoureuse de la photographie. Et depuis le début, j’ai appris à imprimer dans une chambre noire, j’ai appris la partie technique de la photographie, ça a été une sorte de déclic. Je ne savais pas que je finirais photographe jusqu’à il y a 5 ans. J’ai fait une école d’art et je n’ai pas arrêté de prendre des photos, j’ai fait quelques détours par des carrières plus traditionnelles avant de devenir free lance et de pouvoir me qualifier de PHOTOGRAPHE.

 Quel était ton premier appareil photo ? Quel âge avais-tu ? 
Je pense que c’était aux alentours de 9 ans, mon père m’avait donné un Konika « Point and Shoot » rouge vif. C’était vers 1988 donc tout était avec des pellicules. Puis vers 1993, j’ai eu mon premier appareil photo manuel, un Pentax K-1000. C’est sur celui-ci que j’ai vraiment appris. Je savais comment développer les pellicules et imprimer mes propres photos en noir et blanc. J’ai utilisé cet appareil pendant des années et des années. Je pense que si vous essayer d’apprendre la relation entre vitesse d’obturation, ouverture et sensiblité, vous ne pouvez vraiment pas faire mieux que cet appareil.

« Hazel, my kitty, and all the stuff I’m taking to the beach! »

Qu’est ce que le « lifestyle » signifie pour toi ?

C’est une sorte de question piège ! La plupart de mes contrats pour faire du « lifestyle » est souvent  une facade, une réplique de ce que le lifestyle doit être. Parfois il y a quelque chose d’inauthentique, même si c’est basé sur des choses réelles.
Mais pour moi le lifestyle est surtout à propos d’honnêteté. Une expression authentique de la vie que tu as choisis de vivre. C’est une des raisons pour laquelle j’adore shooté le « Home and Garden » pour le New York Times. Je suis dans des maisons de personnes réelles, des personnes qui avancent selon le rythme de leur propre roulement de tambour, et ils font des choix réfléchis au sujet du style de maison dans laquelle ils veulent vivre. Et c’est ce que j’aime. Je veux faire des choix réfléchis à propos de comment je « dépense » mon temps, mon argent, mon énergie parce que je veux que cela ait du sens jour après jour. Je pense que les choses auxquelles nous réagissons tous à propos du lifestyle est la liberté, la beauté, la simplicité que représentent ces images. Et c’est ce qui est le plus important pour moi.

Quelle est la place de la couleur dans ta vie ? 

J’adore la couleur ! Mais dans ma maison et dans ce que je porte, j’aime avoir des pièces plus neutres comme ça je peux reposer mes yeux et avoir un espace clair à regarder. J’ai toujours admiré les personnes qui portent beaucoup d’imprimés, de couleurs et qui remplissent leurs maisons avec une tonne de vie. Mais quand il s’agit de moi, ou de ma maison, j’ai toujours l’impression que les choses sont en désordre, qu’elles ne vont pas ensemble alors je simplifie tout en revenant aux basiques !

« Ice coffee on these hot summer days (it stays hot in LA until october) is a necessity. This is my kitchen! »

Comment te vois-tu dans 10 ans ?
Avec un peu de chance, j’espère que je ferais encore de la photographie. J’ai envie d’élargir mon univers en créant des imprimés et en travaillant avec des designers pour les maisons de leurs clients. J’espère continuer à être invitée dans des maisons magnifiques, à pouvoir les photographier et continuer à les partager avec le monde entier !

« My collection of Bensimons lined up at home »

Quels photographes t’inspirent le plus ? 

J’ADORE le travail de Uta Barth and Wolfgang Tillmans. Je m’inspire aussi beaucoup des personnes sur Instagram je dois dire !

« Bensimons with the Jacaranda blooms that fall all over the sidewalk »
« In my studio. The palm tree print on the floor is one that I sell in my shop: laurejoliet@bigcartel.com« 
 Que peux-tu nous dire à propos de Paris ? Quels sont tes meilleurs souvenirs ? 
J’ai grandi dans le 11ème, à Bastille, et ma grand-mère habitait Place des Vosges, alors pour moi c’est ça Paris et ça a beaucoup changé d’ailleurs – il y a un magasin Muji en dessous de notre ancien appartement maintenant ! J’ai habité à Paris quand j’étais petite mais j’ai continué à venir pour voir ma famille paternelle. Alors Paris pour moi, c’est les vacances, vagabonder, les soldes d’été et s’échapper à la campagne quand il fait trop chaud. J’ai passé 1 an à Paris quand j’avais 20 ans, je faisais  les Beaux-Arts et ce fut un vrai changement de vie : j’ai fait de très belle rencontres à un moment clef de ma vie. Je prenais le temps de marcher, de me cultiver, de faire des expositions, de m’intéresser à l’architecture, au design, à l’art. Finalement quand je viens, j’ai l’impression de faire une retraite créative. Et j’espère que je ressentirais ce sentiment à chaque fois que je viendrais.

« In my neigbrohood enjoying Echo Park Lake »

As-tu une anecdote avec Bensimon ?

Ma préférée est que j’ai récemment été arrêtée dans mon quartier à Los Angeles par deux filles qui voulaient que je les prenne en photo. Je pensais qu’elles avaient arrêté la première venue mais il s’est avéré qu’elles me connaissaient  ! Elles venaient du Costa Rica et suivaient mon blog pour découvrir Los Angeles. Elles m’ont vu et ont pensé qu’en me demandant de les prendre en photos serait un bon moyen de briser la glace. Quand elles m’ont avoué qu’elles me connaissaient, elles ont montré mes chaussures et ont dit :  » c’est pour ça qu’on a su que c’était toi ».  Je suis connue pour porter des Bensimon !

« In my neighborhood checking out the lotus blooms at Echo Park Lake. »

Comment vois-tu Bensimon ?

Pour moi les tennis Bensimon sont un classique. Je les porte depuis que je suis petite et elles ne se sont jamais démodées. J’ai toujours l’impression de ne pas avoir à faire d’efforts avec, et j’adore le fait qu’elles soient si simples. Et c’est amusant de voir tout les autres produits que sort la marque Bensimon. Les bougies et les objets pour la maison ont tous la même particularité : ils sont amusants et décontractés mais toujours intemporels, on ne s’en lasse pas.
Un grand merci à Laure Joliet de la part de toute l’équipe Bensimon !

Après « Bonjour Paris » et « Bonjour New York », Marin Montagut pose ses valises à Londres et en révèle tous ses secrets, à travers plus de 80 adresses qui feront battre le cœur des épicuriens.  Ce joli guide est illustré par Marina Vandel que nous avions d’ailleurs interviewé pour la sortie de Bonjour Paris !
Marin est un globe-trotter français qui a fait le pari audacieux de faire découvrir des adresses précieusement gardées, n’appartenant qu’aux locaux. Ses manuels d’orientation illustrés sont de véritables boussoles pour les quelques égarés avides d’explorer les métropoles du raffinement de la désinvolture et de l’élégance…

Vernissage le 1er octobre à partir de 19h jusqu’à 21h30 
Artazart - 83 quai de Valmy – 75010 Paris 
Et  voilà celui qui se cache derrière les guides !

Notre devise chez Bensimon c’est Addicted To Love et ce n’est pas pour rien : on adore partager nos belles émotions, coup de cœur et rencontres. Notre chance, c’est d’en avoir beaucoup en retour !
Aujourd’hui on aimerait vous raconter une de nos belles histoires, celle de Bérangère mais aussi de Séverine…
Bérangère a 6 paires de Bensimon. Petite, elle en a eu des blanches et sa mère lui changeait les lacets en fonction de ses tenues avec des petits rubans ! Sa première paire, c’était une en liberty, forcément. Ah oui, on ne vous a pas dit : son chien s’appelle Liberty, on va dire que c’est une petite passion ! Sa deuxième passion ce sont les pois : check, elle a aussi des pois. Puis des rayées, des grises montantes pour l’hiver et encore des pois cette année ! Une paire pour chacune de ses envies et un dressing Bensimon qui lui ressemble : celui d’une jeune femme accomplie. Bérangère est responsable de la communication pour Etsy. Blogueuse via Le blog La Listes des Jolies Choses. Parisienne et aventurière. Energique et super-active !
Son parcours l’amène de rencontres en rencontres. Toutes plus inspirantes les unes que les autres. Celle avec Bensimon a sa part d’évidence, entremêlée de complicité et de créativité. Invitée au showroom Bensimon pour un événement blogueuses, il y a presque 2 ans, notre équipe est tout de suite séduite par sa personnalité et par son amour inconditionnel pour notre iconique tennis. Le point de départ d’une aventure qui nous mène à mélanger les univers des 2 marques : Bensimon & Etsy. La collaboration est une réussite, la bonne humeur est au rendez-vous.

A son tour, Séverine nous raconte :  « Ma première paire de chaussures achetées avec mon argent de poche : c’était la tennis Bensimon. » Ses souvenirs oscillent entre une paire blanche – ou peut-être bleues – avec des élastiques, parce que c’était les premières d’une grande collection. Les vestes et sacs Bensimon ont ensuite rejoint son dressing. Certaines pièces ne l’ont même jamais quitté et cela depuis 15 ans ! Comme cette veste d’inspiration militaire qu’elle adore, rebrodée avec du lurex doré sur l’épaule. Séverine / Oelwein faisait aussi partie de l’événement Bensimon x Etsy, c’est une créatrice hors du commun qui apporte beaucoup de douceur au monde avec son univers très graphique. A son tour, autour d’un atelier, elle a demandé à chacun de raconter ses souvenirs en Bensimon, et les a illustré sur des Tote Bag. Un partage émouvant enclin à échanger et rire autour de souvenir bien plus profond et personnel, pour faire connaissance.
Les présentations sont faites, voici Bérangère, entourée de sa collection de tennis Bensimon et Séverine notre illustratrice préférée.
Et là encore, l’histoire n’y est pas pour rien. Séverine et Bérangère se sont rencontrées il y a 3 ans. Bérangère, nouvelle recrue chez Etsy, organise un meeting avec les créateurs de la plateforme. Séverine (Oelwein) fait partie de ces créateurs. La soirée est mémorable : Bérangère se souvient même de sa tenue (une jupe qui arrivait sous le genoux avec des motifs géométriques violet/ jaune/ vert avec des ballerines jaunes et un haut violet). Le genre de détail dont on se souvient uniquement si c’est un jour qui marque nos vies. « Celui là annonçait les premiers jours de beau temps à tous les niveaux ! » – nous avoue Bérangère.
Après cette collaboration, Séverine nous dit en rigolant :  « C’est des rencontres de Bisounours finalement. On se sent comme à la maison avec vous ». Bérangère nous avoue aller directement dans notre bureau maintenant, sans passer par l’accueil.
Alors nous, chez Bensimon, on est RA-VIES ! Le genre de projet qui mêle la complicité à la créativité, et qui te fait aimer ton métier et ta vie !
Avec Séverine, nous avons envie de vous raconter ces rencontres et ces histoires et Bérangère fut la première d’une petite série !
Et vous ? Quelle est votre histoire avec Bensimon ?
 
 

La boutique-Galerie Bensimon Addicted to Love vous invite demain pour son opening ! 
Accordez-vous une pause en Bensimon pendant LA FASHION-WEEK ! Avec ce nouvel espace, Serge Bensimon rend hommage au produit qui l’a propulsé dans le monde de la mode : la Tennis Bensimon. En protagoniste de la création parisienne, il nous offre un nouveau lieu invitant à la découverte grâce aux événements qu’il accueillera.
Découvrez une architecture et un aménagement intérieur inédits et l’exposition des pièces uniques customisées par les designers du Village des Créateurs autour d’un thé LØV ORGANIC. Egalement un atelier de customisation de tennis, photocall, gourmandises et plein d’autres surprises…
RDV au 78 rue Jean-Jacques Rousseau de 18h à 20h ! 

 

Presse
vogue espagne1
Vogue
milk cover2
MILK
cover ddn ita
Design Diffusion News

 

cover cosmo
Cosmopolitan
vogue bensimon1
Vogue
Actus
cover bensimon 3
New : Bensimon’s Flagship !

UN ESPACE AUX FRONTIÈRES
DE LA MODE ET DU DESIGN
Imaginé par Stéphane Riolet, l’architecte de la maison, le lieu affiche une façade résolument moderne et son aménagement intérieur post-moderniste a la vocation de valoriser le produit. Le sol recouvert d’une pierre très claire fait écho aux murs habillés de bois, et laisse déployer une gamme de couleurs vitaminées qui sont l’ ADN de la marque. Pas d’ostentatoire ni d’accumulation, le produit se suffit à lui-même.
Véritable exercice de style, c’est un lieu très personnel où Serge Bensimon lie sa passion pour les arts et le design avec sa petite tennis, symbole de son succès construit année après année. Cet écrin si original est aussi pensé, comme un objet de transmission, immédiatement exportable par nos partenaires à l’étranger, compréhensible par nos collaborateurs, totalement lisible par les afficionados de la marque. Régulièrement, Serge Bensimon rythmera cette nouvelle vitrine d’événements divers, invitations à la création, et rendra hommage au produit qui l’a propulsé il y a quelques années dans le monde de la mode.
Mercredi dernier, nous avons inauguré la boutique dans les règles de l’art ! Expositions des tennis customisées par le Village Des Créateurs et DIY de l’iconique tennis avec un motif que nous avions crée spécialement pour Løv Organic. D’ailleurs on vous apprends à le faire juste ici. Vous verrez c’est plus simple qu’il n’y parait ! Les jus des fruits Alain Millliat étaient encore une fois au RDV pour notre plus grand bonheur !
Retour en images.

 
Merci à toute l’équipe de Løv Organic, Alain Milliat et le Village des Créateurs !
L’adresse de la boutique : 78 rue Jean Jacques Rousseau, 75001 Paris 

cover laure joliet bensimon
Laure Joliet – Partie II

Et voilà l’interview tant attendue de Laure avec la deuxième série de photos
 
Pourquoi as-tu voulu devenir photographe ? 

 J’ai grandi dans une famille très créative. Ma mère a fait une école d’art quand j’étais petite et mon père a fait une école de photographie en Suisse quand il avait la vingtaine. Il y avait toujours de la peinture, du jardinage, de la photographie autour de moi. De mon côté français, mes grands-parents étaient tisserands et artistes, et je pense que l’on m’a appris très tôt la valeur créative de la vie. J’ai appris à dessiner et à peindre assez jeune mais quand j’ai eu mon premier appareil photo, le fait d’être capable de représenter un sentiment ou un instant immédiatement, m’a fait tomber amoureuse de la photographie. Et depuis le début, j’ai appris à imprimer dans une chambre noire, j’ai appris la partie technique de la photographie, ça a été une sorte de déclic. Je ne savais pas que je finirais photographe jusqu’à il y a 5 ans. J’ai fait une école d’art et je n’ai pas arrêté de prendre des photos, j’ai fait quelques détours par des carrières plus traditionnelles avant de devenir free lance et de pouvoir me qualifier de PHOTOGRAPHE.

 Quel était ton premier appareil photo ? Quel âge avais-tu ? 
Je pense que c’était aux alentours de 9 ans, mon père m’avait donné un Konika « Point and Shoot » rouge vif. C’était vers 1988 donc tout était avec des pellicules. Puis vers 1993, j’ai eu mon premier appareil photo manuel, un Pentax K-1000. C’est sur celui-ci que j’ai vraiment appris. Je savais comment développer les pellicules et imprimer mes propres photos en noir et blanc. J’ai utilisé cet appareil pendant des années et des années. Je pense que si vous essayer d’apprendre la relation entre vitesse d’obturation, ouverture et sensiblité, vous ne pouvez vraiment pas faire mieux que cet appareil.

« Hazel, my kitty, and all the stuff I’m taking to the beach! »

Qu’est ce que le « lifestyle » signifie pour toi ?

C’est une sorte de question piège ! La plupart de mes contrats pour faire du « lifestyle » est souvent  une facade, une réplique de ce que le lifestyle doit être. Parfois il y a quelque chose d’inauthentique, même si c’est basé sur des choses réelles.
Mais pour moi le lifestyle est surtout à propos d’honnêteté. Une expression authentique de la vie que tu as choisis de vivre. C’est une des raisons pour laquelle j’adore shooté le « Home and Garden » pour le New York Times. Je suis dans des maisons de personnes réelles, des personnes qui avancent selon le rythme de leur propre roulement de tambour, et ils font des choix réfléchis au sujet du style de maison dans laquelle ils veulent vivre. Et c’est ce que j’aime. Je veux faire des choix réfléchis à propos de comment je « dépense » mon temps, mon argent, mon énergie parce que je veux que cela ait du sens jour après jour. Je pense que les choses auxquelles nous réagissons tous à propos du lifestyle est la liberté, la beauté, la simplicité que représentent ces images. Et c’est ce qui est le plus important pour moi.

Quelle est la place de la couleur dans ta vie ? 

J’adore la couleur ! Mais dans ma maison et dans ce que je porte, j’aime avoir des pièces plus neutres comme ça je peux reposer mes yeux et avoir un espace clair à regarder. J’ai toujours admiré les personnes qui portent beaucoup d’imprimés, de couleurs et qui remplissent leurs maisons avec une tonne de vie. Mais quand il s’agit de moi, ou de ma maison, j’ai toujours l’impression que les choses sont en désordre, qu’elles ne vont pas ensemble alors je simplifie tout en revenant aux basiques !

« Ice coffee on these hot summer days (it stays hot in LA until october) is a necessity. This is my kitchen! »

Comment te vois-tu dans 10 ans ?
Avec un peu de chance, j’espère que je ferais encore de la photographie. J’ai envie d’élargir mon univers en créant des imprimés et en travaillant avec des designers pour les maisons de leurs clients. J’espère continuer à être invitée dans des maisons magnifiques, à pouvoir les photographier et continuer à les partager avec le monde entier !

« My collection of Bensimons lined up at home »

Quels photographes t’inspirent le plus ? 

J’ADORE le travail de Uta Barth and Wolfgang Tillmans. Je m’inspire aussi beaucoup des personnes sur Instagram je dois dire !

« Bensimons with the Jacaranda blooms that fall all over the sidewalk »
« In my studio. The palm tree print on the floor is one that I sell in my shop: laurejoliet@bigcartel.com« 
 Que peux-tu nous dire à propos de Paris ? Quels sont tes meilleurs souvenirs ? 
J’ai grandi dans le 11ème, à Bastille, et ma grand-mère habitait Place des Vosges, alors pour moi c’est ça Paris et ça a beaucoup changé d’ailleurs – il y a un magasin Muji en dessous de notre ancien appartement maintenant ! J’ai habité à Paris quand j’étais petite mais j’ai continué à venir pour voir ma famille paternelle. Alors Paris pour moi, c’est les vacances, vagabonder, les soldes d’été et s’échapper à la campagne quand il fait trop chaud. J’ai passé 1 an à Paris quand j’avais 20 ans, je faisais  les Beaux-Arts et ce fut un vrai changement de vie : j’ai fait de très belle rencontres à un moment clef de ma vie. Je prenais le temps de marcher, de me cultiver, de faire des expositions, de m’intéresser à l’architecture, au design, à l’art. Finalement quand je viens, j’ai l’impression de faire une retraite créative. Et j’espère que je ressentirais ce sentiment à chaque fois que je viendrais.

« In my neigbrohood enjoying Echo Park Lake »

As-tu une anecdote avec Bensimon ?

Ma préférée est que j’ai récemment été arrêtée dans mon quartier à Los Angeles par deux filles qui voulaient que je les prenne en photo. Je pensais qu’elles avaient arrêté la première venue mais il s’est avéré qu’elles me connaissaient  ! Elles venaient du Costa Rica et suivaient mon blog pour découvrir Los Angeles. Elles m’ont vu et ont pensé qu’en me demandant de les prendre en photos serait un bon moyen de briser la glace. Quand elles m’ont avoué qu’elles me connaissaient, elles ont montré mes chaussures et ont dit :  » c’est pour ça qu’on a su que c’était toi ».  Je suis connue pour porter des Bensimon !

« In my neighborhood checking out the lotus blooms at Echo Park Lake. »

Comment vois-tu Bensimon ?

Pour moi les tennis Bensimon sont un classique. Je les porte depuis que je suis petite et elles ne se sont jamais démodées. J’ai toujours l’impression de ne pas avoir à faire d’efforts avec, et j’adore le fait qu’elles soient si simples. Et c’est amusant de voir tout les autres produits que sort la marque Bensimon. Les bougies et les objets pour la maison ont tous la même particularité : ils sont amusants et décontractés mais toujours intemporels, on ne s’en lasse pas.
Un grand merci à Laure Joliet de la part de toute l’équipe Bensimon !

Cover Bonjour Londres Artazart Marin Montagut 1
Bonjour Londres @Artazart !

Après « Bonjour Paris » et « Bonjour New York », Marin Montagut pose ses valises à Londres et en révèle tous ses secrets, à travers plus de 80 adresses qui feront battre le cœur des épicuriens.  Ce joli guide est illustré par Marina Vandel que nous avions d’ailleurs interviewé pour la sortie de Bonjour Paris !
Marin est un globe-trotter français qui a fait le pari audacieux de faire découvrir des adresses précieusement gardées, n’appartenant qu’aux locaux. Ses manuels d’orientation illustrés sont de véritables boussoles pour les quelques égarés avides d’explorer les métropoles du raffinement de la désinvolture et de l’élégance…

Vernissage le 1er octobre à partir de 19h jusqu’à 21h30 
Artazart - 83 quai de Valmy – 75010 Paris 
Et  voilà celui qui se cache derrière les guides !

la liste des jolies choses oewein
La Liste des Jolies choses x Oelwein X Bensimon

Notre devise chez Bensimon c’est Addicted To Love et ce n’est pas pour rien : on adore partager nos belles émotions, coup de cœur et rencontres. Notre chance, c’est d’en avoir beaucoup en retour !
Aujourd’hui on aimerait vous raconter une de nos belles histoires, celle de Bérangère mais aussi de Séverine…
Bérangère a 6 paires de Bensimon. Petite, elle en a eu des blanches et sa mère lui changeait les lacets en fonction de ses tenues avec des petits rubans ! Sa première paire, c’était une en liberty, forcément. Ah oui, on ne vous a pas dit : son chien s’appelle Liberty, on va dire que c’est une petite passion ! Sa deuxième passion ce sont les pois : check, elle a aussi des pois. Puis des rayées, des grises montantes pour l’hiver et encore des pois cette année ! Une paire pour chacune de ses envies et un dressing Bensimon qui lui ressemble : celui d’une jeune femme accomplie. Bérangère est responsable de la communication pour Etsy. Blogueuse via Le blog La Listes des Jolies Choses. Parisienne et aventurière. Energique et super-active !
Son parcours l’amène de rencontres en rencontres. Toutes plus inspirantes les unes que les autres. Celle avec Bensimon a sa part d’évidence, entremêlée de complicité et de créativité. Invitée au showroom Bensimon pour un événement blogueuses, il y a presque 2 ans, notre équipe est tout de suite séduite par sa personnalité et par son amour inconditionnel pour notre iconique tennis. Le point de départ d’une aventure qui nous mène à mélanger les univers des 2 marques : Bensimon & Etsy. La collaboration est une réussite, la bonne humeur est au rendez-vous.

A son tour, Séverine nous raconte :  « Ma première paire de chaussures achetées avec mon argent de poche : c’était la tennis Bensimon. » Ses souvenirs oscillent entre une paire blanche – ou peut-être bleues – avec des élastiques, parce que c’était les premières d’une grande collection. Les vestes et sacs Bensimon ont ensuite rejoint son dressing. Certaines pièces ne l’ont même jamais quitté et cela depuis 15 ans ! Comme cette veste d’inspiration militaire qu’elle adore, rebrodée avec du lurex doré sur l’épaule. Séverine / Oelwein faisait aussi partie de l’événement Bensimon x Etsy, c’est une créatrice hors du commun qui apporte beaucoup de douceur au monde avec son univers très graphique. A son tour, autour d’un atelier, elle a demandé à chacun de raconter ses souvenirs en Bensimon, et les a illustré sur des Tote Bag. Un partage émouvant enclin à échanger et rire autour de souvenir bien plus profond et personnel, pour faire connaissance.
Les présentations sont faites, voici Bérangère, entourée de sa collection de tennis Bensimon et Séverine notre illustratrice préférée.
Et là encore, l’histoire n’y est pas pour rien. Séverine et Bérangère se sont rencontrées il y a 3 ans. Bérangère, nouvelle recrue chez Etsy, organise un meeting avec les créateurs de la plateforme. Séverine (Oelwein) fait partie de ces créateurs. La soirée est mémorable : Bérangère se souvient même de sa tenue (une jupe qui arrivait sous le genoux avec des motifs géométriques violet/ jaune/ vert avec des ballerines jaunes et un haut violet). Le genre de détail dont on se souvient uniquement si c’est un jour qui marque nos vies. « Celui là annonçait les premiers jours de beau temps à tous les niveaux ! » – nous avoue Bérangère.
Après cette collaboration, Séverine nous dit en rigolant :  « C’est des rencontres de Bisounours finalement. On se sent comme à la maison avec vous ». Bérangère nous avoue aller directement dans notre bureau maintenant, sans passer par l’accueil.
Alors nous, chez Bensimon, on est RA-VIES ! Le genre de projet qui mêle la complicité à la créativité, et qui te fait aimer ton métier et ta vie !
Avec Séverine, nous avons envie de vous raconter ces rencontres et ces histoires et Bérangère fut la première d’une petite série !
Et vous ? Quelle est votre histoire avec Bensimon ?
 
 

Untitled-3
A demain !

La boutique-Galerie Bensimon Addicted to Love vous invite demain pour son opening ! 
Accordez-vous une pause en Bensimon pendant LA FASHION-WEEK ! Avec ce nouvel espace, Serge Bensimon rend hommage au produit qui l’a propulsé dans le monde de la mode : la Tennis Bensimon. En protagoniste de la création parisienne, il nous offre un nouveau lieu invitant à la découverte grâce aux événements qu’il accueillera.
Découvrez une architecture et un aménagement intérieur inédits et l’exposition des pièces uniques customisées par les designers du Village des Créateurs autour d’un thé LØV ORGANIC. Egalement un atelier de customisation de tennis, photocall, gourmandises et plein d’autres surprises…
RDV au 78 rue Jean-Jacques Rousseau de 18h à 20h ! 

 

cover talents de mode1
Talents de mode, les lauréats !

TALENTS DE MODE 2014
8ème ÉDITION PRÉSIDÉE PAR SERGE BENSIMON

TALENTS DE MODE s’impose aujourd’hui, comme le véritable tremplin de la création mode. Il est le seul concours à offrir un accompagnement entrepreneurial optimal et un soutien dynamique en communication à tout créateur de mode désirant créer son entreprise et lancer sa marque.
Passons maintenant aux lauréats !
CAE par Emma Berger et Mathilde Sothier reçoit le 1er prix TDM 2014 (Photo ci dessus).
Diplômées d’un BTS Design de Mode Textile et Environnement à l’école de Condé, Emma Berger et Mathilde Sothier créent la marque CAE en 2013.
Diminutif de CAERULEUM, nom latin du bleu céruléen ou bleu céleste, CAE s’inspire de l’idée de la friche industrielle et de l’uniforme de travail. A travers sa première collection, CAE réinvente le bleu de travail en lui donnant une nouvelle dimension. Déconstruire et reconstruire… L’identité même de CAE est de récupérer ces fameux vêtements en sergé de coton dans toutes leurs nuances de couleur : marine, indigo, turquoise, pétrole. Décousus puis recousus, pantalons, robes, vestes ou blousons donnent naissance à un vestiaire pour Homme & Femme, aux lignes graphiques, découpes multiples, empiècement géométriques signant un style délibérément urbain et contemporain.
Atelier Renée par Manon Abramovicz-Fontbonne a reçu le prix « Coup de Coeur » TDM 2014.

Yvan Sablé a reçu le prix du président du Jury. Le créateur sera accueilli à la boutique VDC|B, Village des Créateurs, la Boutique pour présenter sa collection de prêt-à-porter lors d’un Pop-Up Store avec vernissage.
Milie Néry de Lyon, création de chapeaux a reçu le prix Première Classe et présentera sa collection sur le salon de janvier 2015.

Et voici une petite partie du jury en train de délibérer !

cover mathias bensimon1
#BensimonHolidays avec Mathias

Vous n’êtes surement pas passés à côté de la photo sur Facebook et Instagram de Mathias le jour de sa rentrée, trop mignon.
Mais nous, nous pensons encore aux vacances. Mathias lui était au Domaine de la Mer sur la presqu’île de Giens. Les pieds dans l’eau, jouant dans le sable, courant sur la plage mais jamais sans ses Bensimon denim !

 

COVER BENSIMON LOV ORGANIC LE JEU
DIY : Bensimon X Løv Organic

Løv Organic et Bensimon, c’est la rencontre évidente de deux marques qui partagent l’amour des couleurs et de la simplicité. Nous étions déjà partenaires en juin pour la Løvely Bike ! Rappelez-vous, on vous avait présenté la tennis créée à la main spécialement pour Løv Organic et vous aviez adoré. A partir d’aujourd’hui, vous pouvez gagnez votre kit de customisation avec la boîte de thé de votre choix sur Instagram !
Comment participer au concours #LovBensimon ?
1. Prenez une photo de vos chaussures vues d’en haut, avec une tasse ou boîte de thé dans la main. Peu importe les marques choisies, laissez libre court à votre imagination. Ou repostez la photo du concours…
2. Suivez les comptes @lovorganic et @bensimoncollection
3. Indiquez le hashtag #LovBensimon

Voici la photo que vous pouvez re-poster sur Instagram ! 
Et ce n’est pas fini, on vous a préparé un tutoriel pour apprendre à faire la tennis ! Vous verrez ce n’est pas si difficile !

 

bensimon'sbaby
Morgane avec sa petite chemise Bensimon

Et voilà la petite dernière de la team Bensimon. Voici Morgane, 9 mois avec sa petite chemise Bensimon à carreaux !

 

Cover karo2
#BensimonHolidays, en route pour Puget-Ville !

Les vacances ne sont pas totalement terminées. Nous partons aujourd’hui avec Karolina de la team Bensimon à Puget-Ville (oui, oui c’est bien la ville de l’huile d’olive )  au mas des Oliviers et dans le domaine des prés !
Retrouvez toutes les photos sur instagram de vos vacances en Bensimon avec le hashtag #BensimonHolidays !

Et voici la petite dernière !

 
 

les petites découpes cover
Entretien avec Les Petites Découpes

Crée en 2013, près de Nice par Lora Fallot, l’atelier LES PETITES DECOUPES propose des produits fabriqués en France, en petite série, mélangeant découpe-gravure laser et fabrication artisanale.
On a craqué pour ces bijoux faits-main, découpés dans du bois ou en plexiglas ! On a donc décidé d’interviewer Lora pour connaître tous ses petits secrets de fabrications ;).
Quelle est la proposition de « sur-mesure » la plus bizarre que tu aies reçu ? 
Holaaa il y en a eu mais pour ne blesser personne je ne divulguerai rien,  « tout ce qui se passe à l’atelier reste à l’atelier » 
Comment es-tu arrivée aux « découpages » ? 
 J’ai des amis qui m’ont fait découvrir la découpe laser, j’ai trouvé ça trop cool ! Je me suis donc intéressée à toutes les nouvelles techniques de fabrication, et celle-ci était celle qui me permettait de faire le plus de choses différentes. Quand j’ai décidé de quitter mon poste de designer dans une agence parisienne pour revenir chez moi dans le sud j’ai donc investi dans cette machine et petit à petit j’ai commencé à créer des produits (bijoux et objet déco), que je vends sur mon eshop, ainsi que des créations sur-mesure.
Combien de temps prends-tu environ pour fabriquer un collier ? 
Le temps de fabrication est très variable selon chaque modèle. Et puis je ne préfère pas calculer ça précisément, je prends du plaisir à fabriquer mes bijoux, cela reste avant tout ma passion, je prends donc mon temps pour que les bijoux soient les plus « parfaits » possibles, sans me mettre la pression avec un timing bien précis.
Quelles sont ta matière et ta couleur préférées ? 
J’adore travailler le bois car il existe des tas d’essences, avec chacune des propriétés particulières, et puis c’est une matière qui sent bon lorsqu’elle est découpée au laser, ça me rappelle les feux de cheminée. Je n’ai pas de couleur préférée,  le tout est de bien les marier les unes aux autres.
Où trouves-tu tes idées de bijoux ? 
Je m’inspire un peu partout : blog, pinterest, magazine, mode, mobilier, architecture…. pour voir ce qui est récurent, ce que les gens aiment. Ça m’aide à définir les tendances qui orienteront les nouvelles collections.
A quoi penses-tu si l’on te dit Bensimon ? 
Il y a quelques années j’aurais pensé aux chaussures colorées emblématiques de la marque, mais depuis que j’ai découvert le magasin « Autour du Monde », quand on me dit Bensimon, je pense plutôt à ce lieu avec une super sélection de créateurs, où j’aurais bien envie de tout acheter !
Comment te vois-tu dans 10 ans ?
Dans 10 ans j’aurai 37 ans, ça déjà c’est un peu flippant.  Je n’aime pas trop me projeter aussi loin, la vie réserve tellement de surprises que je préfère ne pas trop programmer le futur, dans 10 ans « on verra ».
 

Retrouvez sa nouvelle collection sur l’e-shop des Petites Découpes, et Lora est aussi sur Facebook et Instagram !
Merci Laura !

6
Indian Summer by Sunrise Never Ends

By Sandrine de la boutique de Hossegor
& du blog Sunrise Never Ends 
« Indian summer, let’s start !!! Celles qui me connaissent connaissent déjà mes short customisés A beachy Life … Pour les autres, welcome on board! Je customise des shorts en jeans depuis des années et cela faisait un bout de temps que je n’avais pas mis la main à la pâte ! Chose faite avec ce short de la collection Summer 14 de Bensimon … Si l’envie vous tente de vous lancer à votre tour, j’ai photographié pour vous les différentes étapes de sa réalisation juste ici… Et comme ici à la plage c’est désormais l’été indien, j’avais envie de vous le montrer porté avec un petit pull doudou de la collection automne hiver de B.Team by Bensimon …Et vous, vous recyclez comment vos pièces préférées de l’été une fois que l’été indien pointe son nez histoire de profiter encore un peu de vos gambettes dorées ???!!!! »
 

 

cover maison et objet
Maison et Objet – Salon Now! Design à vivre

Si vous n’avez pas pu venir à Maison et Objet la semaine dernière, voici les photos de notre stand au salon Now! Design à vivre. Tennis, House cases, lampes, bancs, tables… le lifestyle à la française selon Serge Bensimon ! Alors ça vous plait ?

La table Christian HAAS x Gallery S.Bensimon !
 

Arnaud de A+A Cooren et Pierre-François Le Louët de l’agence Nelly Rodi

 
 

cover laure joliet1
Laure Joliet – Partie I

« My purple bensimons and all the supplies I need for the beach! »
 
La photographe américaine Laure Joliet nous a fait un joli cadeau : une série de photos Bensimon. On l’adore et c’est pour cela que nous avons voulu la partager avec vous !
Laure est née à Los Angeles dans une famille de créatifs, a habité à Paris et a toujours été entre ces deux pays, tant bien dans sa jeunesse que pour ses études.
Connue pour ses photos lifestyle pleine de vie et de couleurs, elle a travaillé pour les plus grands magazines tels que le New York Times, Sunset ou encore Freunde von Freunden. 

Avec Bensimon, cela fait plus d’un an que nous la suivons et découvrons avec enthousiasme ses aventures sur son blog.
Bref Laure Joliet et Bensimon c’est une grande histoire d’amour qui n’est pas prête de se terminer !
Et bien entendu ces photos s’accompagnent d’une interview de Laure pour pouvoir la connaître un peu plus … Que vous retrouverez dans un autre article très prochainement !

« At home with hazel. »

« In my neighborhood checking out the lotus blooms at Echo Park Lake. »

« Lazy beach day at Manhattan beach. »

« At home, relaxing. »
 
 
« Une expression authentique de la vie que tu as choisis de vivre. »
 – Définition du lifestyle d’après Laure Joliet

« Afternoon light in Silver Lake. »

« Some vinho verde at home! »
« My collection of Bensimons lined up at home. »

 

gallery-bensimon-ensemble_10
Retour en images sur le vernissage [Ensemble]

Samedi soir se tenait à la Gallery S. Bensimon, le vernissage de l’exposition [Ensemble]. Nous présentions les éditions de la Gallery et une  très belle sélection d’objets. Retour en images sur un début d’année prometteur !
Gallery S. Bensimon : 111 rue de Turenne, 75003 Paris  

Edition Gallery S.Bensimon : Tables basses « Rain » de Christian Haas, en collaboration avec Walnutsgrove / Rangements modulables « Favela Jim » de Antoine Phelouzat, avec la complicité de Walnutsgrove / Fauteuil « Circle » du Studio Pool / Lampes Sara& Bob de Dan Yeffet / Lampe de Table Pokko de A+A Cooren
Présentations exclusives : Tabourets et collection Craft System de François Chambard avec le soutien de laGallery R’Pure de New York / Mobile « Time » de Toke Lauridsen en collaboration avec Frama Studio Collection de Copenhague
Sélections exclusives : Vano Alto, collection de meubles et objets par le duo toscan Paola Mariani et Vittorio Cavallini / Miroirs et vases  CaCO3 de Vailly&Jansen / Suspension Mona de Lucie Koldovà par l’éditeur Brokis / Lampe « Oh no, don’t worry » de Joseph Meidan / Seeing Glass by Brit van Nerven & Sabine Marcelis
 

paco chicano tennis
Les tennis Paco Chicano en édition ultra-limitée !

Bensimon lance La Tennis Paco Chicano
C’est l’histoire d’une rencontre dont découle une amitié de plus de trente ans. C’est l’histoire de quatre frères.  D’un côté, Serge et Yves Bensimon, fondateurs de la marque éponyme et de la Tennis iconique. De l’autre, Gilbert et Franck Ros, créateurs des t-shirts Paco Chicano.
Fondée en 1986 par Gilbert et Franck Ros, La marque Paco Chicano est la première à créer des T-shirts sérigraphiés, symboles des valeurs spirituelles et humaines. L’amour, le romantisme, l’écologie, les fleurs, les coeurs, les anges, et tout ce qui forme une partie de leur culture andalouse. Plébiscitée par la presse, adorée des stars, notamment Eva Longoria, Nicolas Cage ou Pete Doherty, et célèbre auprès d’une cible de citadins chics et branchés, la marque est devenue culte.
Début 80, Serge et Yves Bensimon créent la Tennis. Qui n’a jamais porté une fois dans sa vie une paire de Tennis Bensimon ? Iconique et indispensable, elle fait partie de notre histoire. Déclinée dans une très large palette de couleurs, elle est devenue, au fil des années, « l’amie » de tous les jours et séduit toutes les générations.
Entre décalage et symbole, Bensimon et Paco Chicano s’unissent pour créer une tennis collector à leur image.
Les modèles seront bientôt disponible sur l’e-shop !

sacs-lyon_8
Les jeunes créateurs Lyonnais

En mai dernier, Serge Bensimon fêtait les 5 ans de son concept-store Home Autour du monde Lyon, 8 rue Auguste Comte. L’occasion pour la Maison Bensimon et son créateur de s’entourer de ses amis et adeptes lyonnais avec qui il entretient une relation particulière. Pour cet événement, il a mis à l’honneur les créatifs lyonnais, les a invités dans sa boutique et a lancé un concours exceptionnel à destination des étudiants d’écoles d’art, de design et de mode. Le brief est simple : imaginer son sac Bensimon !
Découvrez les 3 créateurs retenus par le public et le jury : chaque sac sera éditée en édition limitée et sera disponible dans toutes les boutiques Bensimon dès février.
Antoine Batel

Adélaide Buonomo

Audrey Giordano

 

maison et obket BENSIMON
Maison & Objet

De ses voyages autour du monde, de son esprit cosmopolite, moderne, riche, Serge Bensimon nous invite à l’art du voyage au salon Now! Design à Vivre.
Nous serons sur le stand E81-F82.
Du 5 au 9 septembre, Paris Nord  Villepinte 
Toutes les infos sur le site de Maison & Objet.

 

Cover 2
#BensimonHolidays Part I.

Romane au Pays-Basque – Marion dans le Sud – Mélanie sur un bateau 
Vous avez été nombreux à nous envoyer vos photos de vacances de la petite tennis autour du monde. Elle a presque fait le tour de la planète grâce à vous ! Retour sur le bel été de la Bensimon !
Retrouvez toutes les photos sur instagram avec #BensimonHolidays et suivez nos actus sur notre compte.

Guilhem En Inde – Marie quelque part dans le monde – Fanny Au bord de l’atlantique 
Argone du blog A taste of my life – Séverine à Lisbonne – Margaux du blog Oh et puis au bord de l’eau 

Les bloggeurs Voyage à Deux à Carcassone – Euzébie à Hoian – Un petit bout de chou dans l’herbe (mon jardin en ligne) ! 
 
 

pool cover
Ensemble à la Gallery S. Bensimon

C’est officiel, c’est la rentrée et c’est la reprise de la Gallery S. Bensimon ! Serge Bensimon vous invite à découvrir ses nouvelles éditions à partir du 5 septembre. 
Le vernissage aura lieu le 6 septembre à partir de 18h30 ! 
Dans une société en perpétuelle évolution, les définitions sont plus floues et les frontières davantage mobiles. Serge Bensimon choisit pour cette année de travailler sur une notion prospective d’ensemble et de laisser un champ plus large à la liberté de sélection et de collection.
Mettre ensemble, c’est aussi donner la possibilité de raconter les histoires de chaque création et de favoriser les dialogues, en mettant notamment en perspective les processus de fabrication, de génération.
Gallery S. Bensimon met en place une matrice de réflexion qui permet à chacun de développer ses propres recherches. La galerie se pose en véritable force de proposition et de conseils capable de vous accompagner dans tous vos projets.
Edition Gallery S.Bensimon : Tables basses « Rain » de Christian Haas, en collaboration avec Walnutsgrove / Rangements modulables « Favela Jim » de Antoine Phelouzat, avec la complicité de Walnutsgrove / Fauteuil « Circle » du Studio Pool / Lampes Sara& Bob de Dan Yeffet / Lampe de Table Pokko de A+A Cooren
Présentations exclusives : Tabourets et collection Craft System de François Chambard avec le soutien de la Gallery R’Pure de New York / Mobile « Time » de Toke Lauridsen en collaboration avec Frama Studio Collection de Copenhague
 Sélections exclusives : Vano Alto, collection de meubles et objets par le duo toscan Paola Mariani et Vittorio Cavallini / Miroirs et vases  CaCO3 de Vailly&Jansen / Suspension Mona de Lucie Koldovà par l’éditeur Brokis / Lampe « Oh no, don’t worry » de Joseph Meidan / Seeing Glass by Brit van Nerven & Sabine Marcelis

Lampe de Table Pokko de A+A Cooren

A gauche, banc de Vano Alto et à droite table de Christian Haas
 
 

Bread and Butter22
Souvenirs…le salon Bread and Butter

Rappelez-vous notre article sur le salon Bread and Butter à Berlin en juillet, aujourd’hui, nous voulons partager avec vous ces nouvelles images ! Sur le stand, nous avons eu un défilé de fans de la petite tennis  ! Ambiance conviviale et colorée au RDV !

À propos
Le Blog, véritable journal de la Maison Bensimon est dédié à l'art, le design, la mode, la tennis... Tous les univers se retrouvent pour ne former plus qu'un!

Il faut dire que Serge Bensimon sait métamorphoser ses émotions en expériences uniques. Authenticité, simplicité, innovation et lifestyle caractérisent cet espace de liberté.
E-Shop

bensimon-pack-milkshake

bensimon-sea

Newsletter
Suivre ce Blog
Souscrire
mon.nom@domaine.com